Présentation

Pourquoi le « TanzGarten » ?

Les Jardins Bio du « TanzGarten » ont été créés le 15 janvier 2014 par Dominique Charpentier. Le terme « TanzGarten » provient du nom de l’ensemble des parcelles où se trouve l’essentiel de la production de l’exploitation. Ce nom d’origine germanique comme de nombreux lieux-dits, villages et villes de Moselle-Est signifie simplement « les jardins dansants » ou « les jardins où l’on danse ». La toponymie des lieux ont aussi souvent une origine agricole. Ainsi situé à l’arrière des maisons ou jadis se trouvaient souvent des chènevières (grands jardins), ces parcelles étaient certainement plus légères, mieux orientées et probablement si agréables à travailler que l’on pouvait presque se permettre de danser en les cultivant ou après les avoir cultivées...!
Ceci dit il faut relativiser, et pour notre secteur du plateau lorrain où l’argile est prédominante, ces parcelles présentent un taux d’argile conséquent que le limon n'atténue que quelque peu. Néanmoins la rudesse de ce terroir confère un goût et une rusticité supérieurs à nos légumes.
Enfin ce nom n’est pas courant, assez original, et surtout très en lien avec notre activité, ainsi nous n'y sommes pas indifférents : on le retient… ou pas… !
 

Des femmes et des hommes :

Le « TanzGarten » n'est pas qu'une organisation, ce sont aussi des femmes et des hommes qui travaillent à sa mise en place et à sa continuation :

Dominique

Je suis né le 22 février 1967 et suis le papa de cinq enfants : Yvan, Martin, Isaac, Loïse et Anna, et Papy de Emma et Rose.
Originaire de Grostenquin, je suis revenu sur mes terres après avoir obtenu des diplômes agricoles de Technicien à Obemai (67), de Technicien supérieur à Saint Brieux (22) et d’Ingénieur à Lille (59). J’ai occupé différentes fonctions de chef de chantier, chef de culture, responsable technique d’un CFA de 450 apprentis, Directeur d’un service technique de collectivité de 110 agents et Directeur d’une agence privée de 72 salariés.
En 2007, après avoir eu la chance ou l’énergie de vaincre un cancer du rein, une autre façon de voir et de vivre ma vie s’est installée : donner un sens à ma vie, ne plus être « esclave » d’un salaire mirobolant, vivre simplement et sobrement et enfin, être fier du fruit ( et des légumes) de mon -notre-  travail… et j’ose le dire de notre labeur…!
Pour franchir le pas, en 2012 avant d’exploser ou d’imploser, sac à dos et direction Saint Jacques de Compostelle. Trois mois, 2200 km à pied ! Pour le corps et surtout l’esprit !
Je dis souvent :  « il faut faire un truc de fou avant de vouloir s’installer comme maraîcher ». De tous les métiers que j'ai réalisés, celui-ci est de loin le plus éprouvant mais en revanche il apporte des satisfactions vraies, naturelles et humaines. 
 

Rahel

Je suis née le 4 février 1980 à Luzern (Lucerne) en Suisse, j'ai une fille Anna et j'ai fait des études supérieures d'infirmière. Je me suis longtemps occupéé de personnes adultes handicapées. J'ai toujours été attirée par l'agriculture et j'ai fait différents stages en production biologique animale, laitière et arboricole...Après deux pèlerinages à Compostelle, j'ai voulu travailler en plein air et pour produire concrètement nos et vos légumes tout en respectant l'environnement..
J'ai encore beaucoup de chose à découvrir : la langue française, les techniques de maraîchage, les villes et villages qui nous entourent, etc.
Mon rêve serait de créer une communauté de vie et de travail pour chercher une quasi autosuffisance et autonomie avec des personnes de tous âges, origines et compétences.
 

Les femmes et les hommes qui nous accompagnent

  • Christiane Charpentier, la maman de 71 ans, la mère de sang et la mère nourricière qui à mis à disposition ses terrains pour nous, pour vous. Ainsi que Yvan, Martin, Isaac, Loise et même Anna, les enfants.
  • Sébastien, Marie-Paule, Brigitte, Michel, Raymond, Monique, Karine, Olivier, Baptiste, les enfants, les frères, sœurs, cousins, cousines.
  • Jean-Marie dit Papy cool, la famille Lambinet, Caspar, Constance, Diane, Patrick, Isabelle, Germain, Irène, nos premiers soutiens qui nous accompagnent et nous aident.
  • Tanguy, Aurélien, Julie, David, Louis, Clément, les premiers stagiaires.
  • Jonathan, Robert, Mehdi, Ophélia, Lee, Bong, Emily, les premiers woofers.
  • Vous, les partenaires du début (Jean marc, Murielle, Marie-Jeanne, Christine…), d’aujourd’hui (Christèle, Céline, Loïc, Bernadette, Laurent…) et ceux de demain….
  • Vous les collègues producteurs du début (Marlène et Mickael, Michel, Caroline, Mireille, Emmanuel, Sonia, Sylvie) et demain, Tristan, Julien ….
 

Les projets

  • Récupérer nos terres,
  • créer et faire vivre ce site internet,
  • créer une exploitation de petits fruits avec un(e) associé(e),
  • créer une exploitation arboricole avec un(e) associé(e),
  • créer une exploitation « basse-cour » et un poulailler mobile avec un(e) associé(e),
  • créer un ou deux annexes de production maraîchère au plus proche de nos partenaires avec des territoires et terroirs différents en Moselle-Est
  • construire un bâtiment ( local technique,  stockage, transformation, vente, salle à manger, salle de classe...),
  • créer une association de producteur,
  • et d'autres qui sont encore à définir !